Yannick OLLIVIER

45 ans, expert-comptable, commissaire aux comptes

FITECO

CNCC

Votre candidat IFEC à la présidence de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC)

Biographie

Expert-comptable et commissaire aux comptes inscrit près la Cour d'Appel de Caen, Yannick Ollivier exerce au sein du Groupe FITECO en tant que Directeur Général, membre du comité exécutif en charge de l'organisation du cabinet (depuis 2010), directeur des activités d'audit et de conseil (depuis 2007) et associé signataire de sociétés et d'associations de moyennes et petites tailles. Membre du bureau national de la CNCC de 2013 à 2014, il y siège actuellement en tant que Vice-Président (depuis 2017) et Président de la commission développement (depuis 2013). Ses responsabilités institutionnelles lui confèrent également le statut de Membre du bureau national de l'IFEC (depuis 2015) et d'élu de la CRCC de Caen depuis 2006 (Président 2013/2015, Vice-Président depuis 2017).

 

 

La stratégie de reconquête du candidat

Cette candidature est pour moi la matérialisation d’un engagement fort et la volonté affirmée de le poursuivre au plus haut niveau. Elle porte un projet construit autour d’une équipe constituée de membres de notre syndicat investis depuis longtemps dans le commissariat aux comptes. Ensemble, nous avons défini les principes directeurs et les grandes lignes de nos actions futures. Après cette phase de gestion d’une crise sans précédent, l’ensemble des propositions que nous souhaitons vous soumettre s’inscrit dans l’absolue nécessité pour la profession de se lancer dans une stratégie de reconquête.

 

« Vous pourrez compter sur la force de mes convictions, sur mon énergie et ma détermination pour donner encore plus d’impact à notre action. »

LES PILIERS FONDAMENTAUX DE LA STRATÉGIE

 

  • Mobiliser

Mobiliser tous les professionnels sur l’ensemble des territoires, quels que soient la taille de leurs cabinets et leurs modes d’exercice. L’atteinte de nos objectifs ne sera possible que si la dynamique émerge du terrain. Ils doivent être entendus et se reconnaître dans les réflexions et actions engagées par l’institution.

 

  • Placer

Placer la profession dans son rôle essentiel de créateur de confiance et de garant de la sécurité et de la transparence. Les acteurs économiques restent plus que jamais à la recherche d’informations qu’elles soient financières ou non, toujours plus fiables et qui les rassurent dans leurs prises de décisions. C’est le fondement de notre mission au service de l’intérêt général.

 

  • Promouvoir

Promouvoir l’unité des professions du chiffre qui constitue un atout majeur pour peser sur les débats politiques et pour défendre au mieux nos intérêts respectifs. L’unité ne rimant pas avec pensée unique, nous devons continuer à construire cet ensemble dans un esprit harmonieux nourri par le développement des synergies et par un discours pédagogique sur la nécessaire complémentarité EC/CAC.

 

 

 

VOIR LE PROGRAMME COMPLET

Le BLOG de la campagne

Voir tous les articles